Pour une agriculture sans pesticides

Une sixième initiative est lancée… (27 octobre 2016)

Ce matin 27 octobre, sur les ondes de RTS La Première, un professeur de l’université de Neuchâtel est consulté sur le « plan d’action pesticides » de la Confédération. L’objectif est d’en réduire l’utilisation, en priorité pour les plus toxiques.

En fin d’émission le professeur annonce que des signatures sont en cours de récolte pour une initiative qui demande la fin de l’utilisation des pesticides dans l’agriculture suisse.

Selon mes informations, l’initiative est lancée et portée par un groupe de citoyennes et de citoyens, peu ou pas engagés dans les organisations de consommateurs ou de protection de l’environnement.

Le réseau qu’ils ont tissé leur permet d’affirmer que la récolte sera bonne, de quoi obliger le Conseil fédéral et les Chambres à ouvrir pour la sixième fois le dossier agricole…

Oui, pour la sixième fois. Car l’initiative des Jeunes Verts contre le mitage du territoire a été déposée au début de ce mois. C’était la 5ème.

Le nombre de signatures recueillies pour ces 6 initiatives – et pour autant que la dernière aboutisse – signifie que plusieurs centaines de militants se sont engagés et s’engagent encore pour la récolte, totalisant près de 700 000 citoyennes et citoyens qui expriment par leurs signatures la volonté d’un changement.

La consultation lancée par le Conseil fédéral concernant son « plan d’action pesticides » prend fin demain, le 28 de ce mois. Vraisemblablement, plus de 100 000 Suisses prendront part à cette consultation dans les mois qui viennent, via l’initiative.

A ma connaissance, 6 initiatives populaires en 3 ans, concernant le territoire, l’agriculture, l’alimentation et un commerce équitable des biens alimentaires, constituent une première.

Du jamais vu !

Au-delà de cette « performance », les milieux concernés, à savoir les instances politiques, les acteurs de l’agrochimie, les stations de recherche agronomique et les organisations paysannes nationales seraient bien avisés d’anticiper, ceci pour préparer sans tarder les paysannes et les paysans à ces changements qui sont inéluctables et qui permettront de préserver les terres nourricières.

Fernand Cuche, Les Prés-sur-Lignières, le 27 octobre 2016

RTS La Première, Journal du matin (extrait), jeudi 27 octobre 2016
Le plan de réduction des pesticides sous le feu des critiques

Un nouveau plan d’action national prévoit de réduire les risques des pesticides en Suisse. L’intention est louable à première vue, mais ce plan essuie une pluie de critiques de tous bords. Interview d’Edward Mitchell, professeur à l’Université de Neuchâtel.
Voir la page de l’extrait du Journal du matin en ligne en cliquant ici
Télécharger l’extrait au format mp3 (son) en cliquant ici

(Photo: RTS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *