Votations du 23 septembre 2018, un enjeu majeur pour l’avenir de la paysannerie

oui massif pour :
– un commerce équitable
– le droit de choisir la qualité de son alimentation

Les Verts suisses, puis Uniterre, sont parvenus à récolter les signatures nécessaires pour inviter le peuple à se prononcer le 23 septembre 2018 sur deux textes qui consolident dans la constitution la volonté de s’orienter vers une politique agricole soucieuse d’une rémunération équitable pour la paysannerie, préservant la fertilité des sols, la biodiversité et la qualité de l’eau. Au quotidien cette orientation se traduira par une consolidation de la qualité de notre alimentation.

Jusqu’à la consultation populaire notre engagement portera essentiellement sur les enjeux de ce scrutin. Inévitablement, notre politique agricole devra progressivement évoluer vers l’abandon des pesticides de synthèse, la sélection de végétaux et d’animaux adaptés au potentiel naturel de production de nos terres nourricières. Le consommateur devra aussi s’adapter à une nouvelle offre de denrées alimentaires. Ce processus a commencé, de nouveaux liens prometteurs se tissent entre la campagne et la ville.

J’ai la conviction que notre pays peut réussir cette transition vers une autre agriculture. En disant oui le 23 septembre, le peuple suisse donnera un signal fort pour aller de l’avant.

En attendant, je vous invite à vous inscrire à ma lettre d’information dans la colonne de droite ou au travers de ce lien. Je ne manquerai pas de vous informer par ce biais de temps à autres.

Fernand Cuche
Les Prés, 2553 Lignières, le 1er juin 2018


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *